[TIERS LIEUX & COLLECTIVITÉS] Un partenariat réussi à Vernoux en Vivarais🤝

En Ardèche, les relations Tiers Lieux & Collectivités sont disparates…

Les tiers lieux se développent depuis une toute petite dizaine d’années en Ardèche et leurs membres constituent de nouveaux acteurs de la vie publique et économique sur notre territoire. Pas évident en tant qu’élu ou habitant, de comprendre au premier abord ce qui se trame dans ces lieux nouveaux où l’on partage un espace de travail, des compétences ou encore un jardin, un habitat, des activités…et surtout l’envie de faire ensemble et d’expérimenter cette façon de faire !

Après 5 ans d’accompagnement à l’émergence des Tiers Lieux en Ardèche, à la Trame nous observons plusieurs types de relations entre ces nouveaux lieux et leurs collectivités locales et aussi avec les habitants. Indifférence, incompréhension, méconnaissance ou parfois même de la méfiance dans certaines contrées … ET aussi de la curiosité, de l’envie de comprendre, de soutenir et même d’essayer de participer et de faire ensemble!…Saupoudrez le tout d’un peu de maladresse dans les échanges et vous obtenez l’état des lieux actuel des relations Tiers Lieux&Collectivités en Ardèche…

Chaque localité a sa particularité, son histoire, son contexte, sa manière d’intégrer la thématique…mais à la Trame on a trouvé LE truc qui rassemble tout le monde et qui pourrait surement faire agir ensemble, mais chuuuut c’est un secret, c’est….🔽

L’AMOUR DE SON TERRITOIRE (@émerveillésparl’ardèche ❤)

Bon, il y a plusieurs étapes avant de bien s’entendre et en plus ce n’est pas un état figé, mais…faire connaissance, tenter de comprendre l’autre, c’est le premier pas pour faire ensemble ?! Et l’on voulait aujourd’hui partager avec vous une des histoires qui donne envie de se dire que c’est possible >> L’espace Atila à Vernoux en Vivarais.

Récit d’une réussite collective et positive !

Il était une fois, à Vernoux en vivarais…un groupe d’entrepreneurs qui ont eu envie un jour de partager un espace de travail. Etage 02 est né, porté par la coopérative Eclectic et situé au 2ème étage de la Mairie de Vernoux en vivarais. En 2015 l’aventure d’Eclectic prend fin et celle d’Atila (Association de Travailleurs Libres et Indépendants Ardéchois) débute.

Tiers lieux et espaces de coworking en Ardèche, hiver-printemps 2019, Alexa BRUNET/ la Trame

A la Trame on observe souvent ce cas de figure dans nos villages, les mairies jouent le jeu et mettent à disposition leurs locaux disponibles contre un loyer accessible pour ces collectifs de travailleurs. C’est le cas aux Ollières sur Eyrieux avec Le Drakkar, à Saint Etienne de Boulogne avec Le Préau, ou encore à Mercuer avec Planète Mercure.

En 2016, ” La Mairie a souhaité récupérer le local pour engager des travaux de rénovation et la question s’est donc posée d’un nouvel espace” rapporte Pierre Brunel, président d’Atila à l’Hebdo de l’Ardèche (voir article ci-dessous).

Hebdo de l’Ardèche – Jeudi 7 novembre

Naturellement l’association s’est rapprochée de la Communauté de communes du Pays de Vernoux (CCPV), compétente en matière de développement économique, pour rechercher un nouvel espace sur Vernoux en vivarais. Ainsi la CCPV a intégré l’espace de co-working dans son projet de construction d’un bâtiment à énergie positive dédié à l’accueil d’activités tertiaires. Dans la continuité de ce qui avait été travaillé par la CCPV, la Communauté d’Agglomération Privas Centre Ardèche (CAPCA) a intégré le volet coworking dans sa stratégie développement économique avec un appel à projet dédié au soutien à l’investissement des espaces co-working. Depuis février 2018, Atila occupe ces nouveaux locaux.

On pourrait terminer l’histoire là dessus en disant “et ils vécurent heureux et eurent beaucoup de nouveaux coworkers...” Mais la réalité à ce moment là était autre : Atila était composée d’une communauté de 8 travailleurs qui payaient un loyer de 80€/mois et ils déménageaient dans un espace plus grand pouvant accueillir au moins 15 personnes avec un loyer forcément plus conséquent (bâtiment neuf, aux normes et clés en main)…Pour honorer les loyers et les charges de fonctionnement il fallait augmenter la participation individuelle et la communauté d’usagers de manière pérenne.

C’est alors que La Trame, la CAPCA et Atila se sont mis autour de la table pour imaginer plusieurs solutions constructives pour faire réussir ce lieu : soutien à l’aménagement, loyer progressif et proposition d’un PASS découverte coworking durant 1 an. Ce partenariat s’est officialisé par la signature d’une convention tri-partite pour porter ce projet de manière collaborative.

Ainsi durant un an les partenaires ont communiqué ensemble afin de promouvoir localement le coworking en offrant ce PASS permettant de découvrir l’espace Atila pendant 5 jours gratuitement. L’opération s’est terminée en juillet 2019.
Le 22 octobre dernier les partenaires se sont retrouvés autour d’un goûter afin de partager les résultats de leur collaboration.

Goûter-Bilan du Pass Découverte Coworking à Atila avec Martine Finiels Maire de Vernoux en Vivarais / Laëtitia Serre Présidente de La CAPCA, Anne Julien chargée de Mission développement économique à la CAPCA / Mélanie Clidière de La Trame / le collectif d’Atila.
Crédit photo Pierre Brunel Photographie

Le Pass découverte a permis à 19 professionnels de tester un outil innovant au service des territoires ruraux. 9 d’entre eux y ont trouvé un espace de travail adapté à leurs besoins et se sont investis durablement dans la communauté d’Atila. Cette dernière comprend à ce jour une trentaine de professionnels avec un noyau de membres actifs d’une quinzaine de personnes.  

La Trame, la CAPCA et Atila sont très satisfaits que cette expérience ait permis à des professionnels de maintenir et développer leurs activités sur leur territoire ; mais ils sont surtout ravis de la collaboration réussie entre trois structures d’échelles et de cultures différentes.

Le petit mot de la Trame : “L’engagement des membres de l’association et le soutien concret et positif des collectivités locales en font une initiative particulièrement réussie et qui montre que la posture de la collectivité-facilitatrice fonctionne “. A ce sujet nous recommandons vivement de lire le Rapport Tiers Lieux à l’usage des collectivités publié par la Coopérative des Tiers Lieux ci-dessous 🔽

Épilogue

La CAPCA a intégré le PASS Découverte dans sa stratégie économique comme un outil de développement du coworking sur son territoire et la Trame souhaite étendre ce dispositif à tous les tiers lieux ardéchois en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *